Chemins de traverse - Passeggiate - Randonner hors des sentiers battus

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Chemins de traverse

Carnets de voyage
"Traverse : route particulière, plus courte que le grand chemin, 
  ou menant à un lieu auquel le grand chemin ne mène pas."
  Littré 
 
Le chemin de traverse nous détourne des grands axes, du déjà vu et nous mène vers des voies non conventionnelles, des sentiers inconnus, des raccourcis inattendus, des itinéraires hors des sentiers battus et vers des rencontres improbables. Emprunter les chemins de traverse, c'est marcher avec cette idée de non-conformité au regard de ce qui est généralement proposé en matière de randonnée et que Passeggiate nous permet de découvrir. C'est l'esprit Naturaliter. 
 
En préambule aux articles que contient cette rubrique, cet extrait d'un entretien réalisé avec Sylvain Tesson à l’occasion de la parution de son récit autobiographique "Sur les chemins noirs" : "D’abord, je m’étais reconstruit physiquement par cette belle activité, très simple, très pure, et probablement fondatrice, qu’est la marche. Deuxièmement, j’avais porté un regard sur un pays que je ne connaissais pas, la France, et j’avais pu me rendre compte de la disparition d’une catégorie de population, les paysans, ceux-là même qui ont forgé le visage de la France. Ils nous lèguent quelque chose qui s’appelle le paysage, et ils ne seront plus jamais là pour nous l’expliquer. Troisième leçon, c’est qu’il est possible de traverser le pays en se glissant dans les interstices grâce à un outil très simple, la carte au 1/25 000e, cette carte au trésor qui nous révèle les chemins de traverse. J’ai essayé de bâtir un texte autour de cette idée qu’il y avait une forme d’accomplissement intérieur de la pensée, de l’équilibre, du sentiment d’être à la verticale de soi-même, à condition de se tenir sur ces chemins où on est autonome, libre, environné par la beauté des paysages".
 
Lorsque les chemins de traverse se révèlent à nous, c'est qu'en marchant, nous prenons le temps de voir et de sentir les choses, nous explorons les interstices, puis nous essayons de transmettre nos impressions et nos émotions. Les articles qui suivent ont été écrits par des membres de notre association ou des amis italiens de Passeggiate, tous très attachés à la culture italienne.   

Par ordre de parution :
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu